Blogotux

Trucs, astuces pour linux mais c'est d'abord mon bloc-notes, donc sans grandes prétentions

Mes liens avec Shaarli

portier de poulailler

02/08/2018 à 19:46:13 - Aucun commentaire

esprit arduino

Cahier des charges:
Piloter à distance la porte, avec pour impératif un fonctionnement sur batterie ou piles.
La partie mécanique est une porte genre guillotine. Le moteur avec réducteur vient d'un barbecue basique, alimenté par 2 piles R20.

Projet initial:
La porte a été télécommandée, avec une télécommande radio issue d'un jouet(voiture).
La fonction d'inversion du sens de marche était très pratique pour ouvrir/fermer.
Les piles du moteur permettaient d'alimenter le récepteur de télécommande, pas trop gourmand en veille. Portée faible, mais fonctionnelle, le poulailler étant à vue directe.
Inconvénients:
- en cas d'absence, pas de gestion de la porte poulailler , pauvres bêtes.
- mal adapté l'été du fait du lever de soleil précoce.
- un peu la consommation quand même

Projet arduino:
L'idée a donc été de gérer la porte, en se basant sur la luminosité ambiante (les poules se calant remarquablement dessus), conférant une adaptation automatique aux saisons.
L'électronique analogique m'a vite confronté au problème de consommation.
J'ai alors envisagé la gestion à microcontrôleur, au demeurant gourmande, mais en parcourant le web sur arduino,
je suis tombé sur les modes de veille très intéressants ( quelques dizaines de µA en veille). Là, c'était ce qu'il me fallait.
Achat d'une carte arduino, et développement d'un bout de soft(autoformation au passage, bien que j'ai quand même des bases pas solides
, mais suffisantes pour cela). J'ai pondu quelque chose qui marchait sur l'établi, mais un arduino, ça consomme.
Picsou doit donc compter les électrons.
Pour éradiquer les mA, il faut enlever ce qui ne sert pas. Finalement, on jette la carte mais on garde l' Atmega380, le µcontrôleur.
Là, il est capable de consommer 20 µA en veille. En périphérie, on a besoin d'un capteur de lumière et de 2 fins de courses
pour localiser la position de la porte, et de quelques transistors pour piloter le moteur. Il suffit de s'arranger pour que tout ça ne consomme rien.
Le pont à transistors ne consomme rien à vide. Pour les capteurs, il suffit de les alimenter par le microcontroleur lorsque l'on a besoin d'informations.
Une petite carte maison accueille donc le µcontroleur et les quelques composants utiles.

Principe général: toutes les 15 minutes, le µcontrôleur sort de veille, alimente les capteurs, vérifie la luminosité et
s'occupe de la porte si nécessaire. L'opération dure 2 secondes environ, sauf si on actionne la porte pendant 20 secondes.

Le système consomme donc quotidiennement 25 µA la plupart du temps, 25 mA tous les 1/4 d'heure pendant 2 s,
et 2 x 20 s à 200 mA quand la porte fonctionne. Ceci nous donne une consommation moyenne de 100 µA environ.
Pour une batterie, ça représente moins de 2000 mAh, pour une année !!L'autodécharge consommera plus.
Objectif atteint.

Plus techniquement: le µcontrôleur Atmega 380 peut fonctionner jusqu'à peu près 3V. On peut donc heureusement se passer
de régulateur d'alimentation ( source de consommation parasite, c'est la guerre aux µA).
On peut même le faire fonctionner à 8 MHz sans quartz, dont acte.

Initialement sur 2 piles R20 donc 3V , je suis passé à la batterie lithium 18650 de 3,6 V(issue des batteries de recharge de smartphone)
L'expérience m'a montré que les piles alcalines supportent très mal les températures négatives (plus de pêche).
La batterie lithium se comporte bien jusqu'à -10°C. En plus, sous 3,6V , on se passe toujours de régulateur.

Donc, comme dit plus haut, réveil toutes les 15 minutes , avec mesure de la lumière, comparée à 2 seuils d'ouverture / fermeture
ure. Les positions hautes et basses ont chacune un capteur pour stopper la porte. Une temporisation de sécurité limite le temps
de fonctionnement, pour éviter de forcer si un capteur est en défaut.
Le moteur entraine une poulie qui enroule/déroule une ficelle qui entraine la porte à guillotine.

Evolutions:
réalisée:la possibilité de régler les seuils d'action de porte sans recours au PC pour les modifier.
en pause: auto réglage des ouvertures-fermetures. Un peu gadget.
abandonnée: gérer un panneau solaire. Séduisant, mais inutile, car 2 recharges par an d'une batterie lithium, ce n'est pas une contrainte.
En outre, la charge fractionnée à courant faible ne convient pas.

Dans les catégories :

mise à jour Nextcloud

24/07/2018 à 07:01:05 - Aucun commentaire

en cas de malheur

sortir du mode maintenance manuellement ( ou y rentrer)

nano /var/www/nextcloud/config/config.php et mettre 'Maintenance = false'

en ligne de commande
su -s /bin/bash www-data
cd /var/www/nextcloud
php occ maintenance:mode --off

Dans les catégories : nextcloud

lecture dvd

16/07/2018 à 10:52:48 - Aucun commentaire

debian stretch

#aptitude install dvd-pkg regionset libdvdread4
exécuter éventuellement regionset et mettre région à 2

Dans les catégories : video

GRUB 2

03/03/2018 à 21:33:11 - Aucun commentaire

notes

Pour modiifer la ligne de l'OS à lancer par défaut :
sudo nano /etc/default/grub

Dans les catégories : grub

Migration PHP 5.6 vers 7.0 sur Debian Jessie

17/02/2018 à 22:20:43 - Aucun commentaire

Les futures versions Nextcloud 13+ demandant PHP7, ce sera fait.

lister les paquets avec php5
dpkg -l | grep php5
et les retirer avec aptitude remove

ajouter le dépot dotdeb ( PHP 7.0 n'est pas dans jessie)
echo "deb http://packages.dotdeb.org jessie all" > /etc/apt/sources.list.d/dotdeb.list
wget -O- https://www.dotdeb.org/dotdeb.gpg | apt-key add - apt update

installer php7.0 en reprenant les paquets utilisés pour PHP5 ( et en lisant la doc nextcloud)

aptitude install libapache2-mod-php7.0 php7.0 php7.0-cli php7.0-common php7.0-curl php7.0-dev php7.0-fpm php7.0-gd php7.0-intl php7.0-json php7.0-mcrypt php7.0-memcached php7.0-mysql php7.0-readline php7.0-tidy php7.0-mbstring php-imagick php7.0-xml php7.0-zip php7.0-apcu php7.0-sqlite3
reboot

Nextcloud donne des erreurs dans la console d'administration , que l'on corrirge dans le php.ini d'Apache2
nano /etc/php/7.0/apache2/php.ini
mettre les valeurs recommandées et enlever les ; pour décommenter

Dans les catégories : nextcloud

raccourcir , tourner une video mp4

07/02/2018 à 20:38:06 - Aucun commentaire

couper avant et apres tourner de 90°

mencoder chevalerie.mp4 -ss 00:0:15 -endpos 0:0:48 -ofps 25 -ovc copy -oac pcm -o chevalerie2.mp4

garde à partir de 0h0mn15s pour une durée de 0h0mn48s

rotate =0 tourne de 90 ° horaire mais fait un miroir horizontal
rotate=1 tourne de 90 ° horaire

rotation de 90° horaire avec coupure des 10 premières secondes et garde 30 secondes. Enlève le son
mencoder mavideo.mp4 -ss 0:0:10 -endpos 0:0:30 -ovc lavc -lavcopts vcodec=mpeg4 -vf rotate=1 -nosound -o sortie.mp4

Dans les catégories : mencoder, vidéo

enlever une clé GPG

03/01/2018 à 16:07:12 - Aucun commentaire

dans debian

lister
#apt-key list

reperer la clé dans la liste genre
pub rsa4096 2015-12-15 [SC] [expired: 2018-01-03]
ED18 652D 86E2 5D42 2EA7 CE13 2CC2 6F77 7B8B 44A1
uid [ expired] Vivaldi Package Composer KEY02

#apt-key remove rsa4096 2015-12-15

Dans les catégories : bien pratique key

chercher des fichiers

03/10/2017 à 14:23:35 - Aucun commentaire

et les supprimer

find répertoire -name *.mp3 trouve les fichiers décrits dans un répertoire

find répertoire -name *.mp3 -delete trouve les fichiers et les efface , SANS AVERTISSEMENT

Dans les catégories : fichier

note réseau

30/06/2017 à 12:27:06 - Aucun commentaire

bloc notes

# This file describes the network interfaces available on your system
# and how to activate them. For more information, see interfaces(5).

source /etc/network/interfaces.d/*

# The loopback network interface
auto lo
iface lo inet loopback

auto wlx2gnagna
allow-hotplug wlx2gnagna
iface wlx2gnagna inet dhcp
wpa-conf /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf
dns-nameservers 80.67.169.12 80.67.169.40

Dans les catégories : wifi

dongle wifi noname 148f:7601

29/06/2017 à 19:39:17 - Aucun commentaire

configuration manuelle sous Debian

C'est un dongle wifi à bas prix, trouvé chez Amazon.
Le chipset Mediatek a besoin du driver MT7601, fourni sous Debian 9, Linux Mint 18 et probablement Ubuntu 17.

Sous Mint, il est plug en play ( je ne me souviens pas d'avoir installé ce driver , du fait que c'est un desktop). Il y a juste à saisir la clé WPA après sélection du réseau.

Sous Debian 9, il faut installer le paquet firmware-misc-nonfree. Le driver est le fichier /lib/firmware/mtu7601.bin. Il est dans les dépôts de Jessie, donc c'est sûrement aussi valable.
Network-manager n'arrive pas à configurer l'adresse ( les ronds verts tournent puis échec). Après comparaison, driver identique entre Mint et Debian.

Finalement, j'ai configuré le fichier /etc/network/'interfaces à la main, après avoir désactivé la gestion de la carte wifi par Network-Manager.

1.Désactiver la gestion de cette carte wifi par Network-Manager
- éditer le fichier /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf
il se présente comme suit:
il faut ajouter mettre à Managed à True ainsi qu'une ligne keyfile, qui contient l'adresse mac à "oublier",
[main]
plugins=ifupdown,keyfile
[ifupdown]
managed=true
[keyfile]
unmanaged-devices=mac:adresse MAC

2. écrire la configuration manuelle du fichier /etc/network/'interfaces :
il faut remplacer nom_carte par le nom de la carte donné par la commande ip addr ( anciennement ifconfig), soit wlan0 ou wl.....
et mettre une adresse IP conforme au réseau local

auto lo
iface lo inet loopback
allow-hotplug nom_carte
iface nom_carte inet static
address 192.168.12.50
netmask 255.255.255.0
gateway 192.168.12.254
dns-nameservers 80.67.169.12 80.67.169.40

wpa-conf /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf

3. Renseigner le code WPA et éditant le fichier /etc/wpa_supplicant/wpa_supplicant.conf

network={
ssid="ESSID"
psk="mot_de_passe"
}

Dans les catégories : wifi